Visites touristiques guidées

Une visite organisée aux abords du Louvre du Palais Royal au Jardin des Tuileries.

Le Palais Royal


Édifié pour le Cardinal de Richelieu par l’architecte Lemercier, bâtisseur de la Sorbonne, le corps principal (1634), face au Louvre, devient résidence royale (Régence d’Anne d’Autriche) puis de la famille d’Orléans à partir de 1661. L’ouvrage est achevé et remanié aux XVIIIe et XIXe siècles. Les trois ailes qui ferment les côtés du jardin datent de la fin du XVIIIe siècle.

Un lieu sulfureux. L’écrin superbe et monumental d’aujourd’hui ne laisse rien deviner de l’agitation révolutionnaire qui y règne au XVIIIe siècle, ni des tripots et filles de « mauvaise vie », immortalisés par Balzac, qui y fleurissent au siècle suivant.

Un lieu de loisirs entouré de son décor monumental à l’antique très en vogue au XVIIIe siècle. C’est un des endroits de déambulation favoris des Parisiens et des touristes. La Comédie-Française, le théâtre du Palais-Royal et le restaurant Le Grand Véfour, au décor classé monument historique, contribuent à sa notoriété. L’art contemporain y est également fortement présent dans sa cour d’honneur avec les colonnes de Buren et deux fontaines mobiles de Pol Bury (1985).

Le Jardin des Tuileries

Le Jardin des Tuileries tient son nom des fabriques de tuiles qui se tenaient à l’endroit où la reine Catherine de Médicis a fait édifier le palais des Tuileries en 1564, aujourd’hui disparu. Le célèbre jardinier du roi, André Le Nôtre, lui donne à partir de 1664 son aspect actuel de jardin à la française. Le jardin, qui sépare le musée du Louvre de la place de la Concorde, est un lieu de promenade et de culture pour parisiens et touristes où les statues de Maillol côtoient celles de Rodin ou de Giacometti. Les deux bassins sont propices à la détente. Le musée de l’Orangerie dans lequel les visiteurs admirent des œuvres de Monet est installé au sud-ouest des Tuileries.